Production, conservation,

consommation, idées recettes...

concombres2.jpg

D'où vient-il ?

Le concombre est présent en Asie occidentale (Inde, Himalaya) dès le 3e siècle avant J.-C. Très apprécié des empereurs romains Auguste et Tibère au 1er siècle avant J.-C, il est alors consommé avec du miel pour atténuer son goût amer.

Au 17e siècle, le concombre est plébiscité par les classes aisées qui le considèrent comme un fruit de plaisir, par opposition aux aliments nutritifs recherchés par les paysans. Louis XIV le consomme cuit et farci.

La culture du concombre prend de l’ampleur au 20e siècle avec le développement de la culture sous serre. Aujourd’hui, il existe trois types de concombre : le concombre court (surface rugueuse, goût amer), le concombre long (sans graine et peu amer) et le concombre lisse (sans graine, peu amer).

Comment le cultive-t-on  ?

Le concombre fait partie de la famille des cucurbitacées. Parent du melon et de la courge, il peut être récolté toute l’année.

Voici quelques conseils pour réussir votre culture :

  • Le concombre a besoin de chaleur. Il est généralement semé de février à avril, sous serre, pour éviter le froid. Les plants sont ensuite repiqués en pleine terre mi-mai/juin lorsque les nuits sont moins froides. Les plants apprécieront également l’exposition au soleil.

  • Le concombre a besoin d’un sol profond et riche.

  • Le concombre nécessite d’être régulièrement taillé pour accélérer la venue des fruits. Il est conseillé de garder quatre fruits de même grosseur.

  • Le concombre se récolte de juillet à septembre, avant que l’épiderme jaunisse.

 

                      

Comment se  conserve-t-il ?

Le concombre se conserve 4 à 5 jours au réfrigérateur. S’il est déjà entamé, protégez-le avec un film fraicheur.

Comment la   consomme-t-on ?

Composé à plus de 96% d’eau, le concombre offre de véritables vertus drainantes. C’est un légume idéal en cas de forte chaleur car il est très désaltérant. Peu calorique, il est riche en minéraux (potassium, phosphore, calcium).

 

Le concombre se consomme essentiellement cru : en apéritif, en salade, en soupe froide et parfois cuit.

Voici quelques idées de recettes :

 

  • Tzatziki (grec) = mélange de concombre, yaourt grec, huile d’olive, sel, poivre et un bouquet de menthe

  • Soupe froide de concombre parfumée à la menthe et au citron

  • Concombre à la crème

  • Concombre farci aux tomates

  • Sorbet au concombre

 

Petit + : le concombre se digère très rapidement, contrairement à la tomate. Toutefois, il est par exemple déconseillé aux personnes fragiles d’associer ces deux produits simultanément car le décalage dans le processus de digestion peut provoquer des ballonnements.

Le saviez-vous ?

Le concombre reste toujours frais ! Même en plein soleil, sa température intérieure est de 6 à 8 degrés plus basse que la température ambiante.

Source : Les Fruits et Légumes Frais, Interfel.