ZAC de la Confluence

47160 Damazan

Email: contact@cabso.fr

Téléphone: 05.53.98.43.95

Production, conservation,

consommation, idées recettes...

LODA_edited.png

D'où vient-il ?

La vigne a d’abord été présente à l’état sauvage dans de nombreuses parties du monde, avant d’être domestiquée au fil des siècles.

Si, pendant longtemps, le raisin sera seulement utilisé pour produire du vin, en France, on commencera à le consommer en bouche vers le 16e siècle, grâce notamment à François 1er qui en fera l’un de ses desserts favoris !

Au 17e siècle, Louis XIV conservera le fruit à sa table et fera venir à lui les variétés les plus réputées. Les raisins du midi de la France étaient alors expédiés à Paris à dos de cheval ou de mulet, dans des caisses garnies de son !

Aujourd'hui, le raisin de table est abondant et disponible durant tout l'automne, voire même au-delà. 

Comment pousse-t-il  ?

  • La vigne est une liane grimpante, que l’on accroche à un support (un mur, un fil de fer, une pergola). Chaque année, elle doit être taillée avec soin si l’on veut qu’elle donne des raisins de qualité.

  • Au printemps, les premières feuilles apparaissent. Viennent ensuite les fleurs. Mais contrairement à beaucoup d’autres espèces, celles-ci ne peuvent pas donner de raisins en l’état. Elles doivent d’abord recevoir le pollen d’autres fleurs (transporté par le vent).

  • Trois mois après la fécondation, les grappes peuvent enfin être ramassées. La récolte est entièrement effectuée à la main. Et le conditionnement est réalisé directement dans les champs. À eux deux, ces postes nécessitent environ 300 à 800 heures de travail par hectare.

  • En pratique, les cueilleurs coupent les grappes et retirent aussitôt les grains flétris, mal colorés, éclatés ou desséchés à l’aide d’une paire de ciseaux.

  • En fonction de leur aspect (forme, couleur, calibres,etc.), ils classent ensuite les grappes par catégories (Extra, catégorie I, catégorie Il).

  • Dans les aires d’appellation, sur les parcelles respectant le cahier des charges, les plus belles grappes sont classées en catégorie AOP. Pour cela, elles doivent offrir un poids de grappe et un niveau de maturité suffisants, une compacité moyenne, un aspect homogène et être visuellement exemptes de défauts.

Comment le  conserve-t-on ?

Le raisin se conserve aisément cinq jours dans le bac à légumes du réfrigérateur. Penser à sortir les grappes trente minutes avant de les déguster. Le froid neutralise leurs saveurs…

Cru ou cuit, le raisin donne une touche sucrée à tous les plats : desserts, viandes, fromages, etc. Plutôt facile à cuisiner, il serait dommage de s’en priver !

Le raisin peut s’inviter à tous les moments gourmands de la journée :

  • au petit déjeuner, égrené dans un laitage, ou en confiture,

  • à l’apéritif, en brochette avec un peu de fromage,

  • au déjeuner, juste poêlé et rehaussé d’une goutte de vinaigre, il s’accorde très bien avec les volailles fines (caille, canard, pintade, etc.), le foie gras ou les viandes blanches,

  • au dessert, dans un riz au lait, une tarte, un clafoutis, un crumble, une salade de fruits, etc.

Comment le   consomme-t-on ?

Source : Les Fruits et Légumes Frais, Interfel.

On a coutume de faire naître le raisin dans le Caucase, entre la Turquie, l’Arménie et l’Iran... Mais en réalité, la vigne poussait déjà en Europe occidentale à la fin de l'ère tertiaire. On a, en effet, dégagé des empreintes fossiles de feuilles de vigne dans des sédiments calcaires du Languedoc !

Le saviez-vous ?

Source : Les Fruits et Légumes Frais, Interfel.